13 565 km d’activités physiques pour la journée mondiale Parkinson

Comme depuis 2017, l’association « Vaincre Parkinson » organisé un événement pour faire parler de la maladie et sensibiliser un large public.

Cette année dans un contexte de crise sanitaire, de confinement et de couvre-feu, l’ensemble du bureau avait souhaité mettre en place un week-end de challenge dans toute la France.

Le but était simple, pratiquer une activité physique, se prendre en photo avec un des accessoire de l’association et nous envoyer le nombre de kilomètres parcouru afin de cumuler l’ensemble des activités du week-end. Cela permettrait à tout le monde, dans un rayon de 10 km autour de chez soi, de pouvoir être acteur de ce moment de sensibilisation à la maladie de Parkinson.

Dès le samedi matin, le compteur a été ouvert par notre ambassadrice à Hong Kong, Floriane et ses 53 km suivi par l’ile de Réunion, toujours très actif. Des photos arrivaient sur la page de l’association, toutes plus magnifiques les unes des autres, avec des sourires et un enthousiasme communiquant.

Le samedi 10 avril a été rythmé par un élan de solidarité complétement partagé au 4 coins de la France. De la course à pieds, du vélo, de la natation, de la marche nordique, de la marche rapide, un atelier de danse organisé par « Parkidanse » et un autre organisé par Mario. Des activités physiques essentielles au bien-être des personnes touchées par cette pathologie qui fait 10 000 nouveaux cas par an en France.

A la fin de cette première journée, le bilan kilométrique était déjà bien au-dessus de l’objectif des 600 km fixé par l’association au départ. Nous étions à ce moment-là, à environ 2000 km cumulés de parcourus. Quelle satisfaction de voir un engouement dans cet événement mais c’était sans compter sur la deuxième journée qui allait s’annoncer encore plus riche en participations et en émotions.

Et effectivement, le dimanche 11 avril a démarré encore plus fortement que la veille et cette fois-ci, l’association a été représentée pour cette journée mondiale 2021, aux Etats-Unis, en Belgique, au Canada, à la Roumanie.

Des défis ce sont également organisés en Bretagne, en Auvergne Rhône Alpes autour de l’antenne de Joseph et Pascale, à Evreux, à Charcenne avec « les chauffes la semelle » toujours présent, dans la Sarthe avec Christophe Chartier et ses ami(e)s coureurs, en Ile de France autour de Marine, responsable d’antenne, près de Saint Dizier avec l’engagement des proches de Colette…

De nouveaux la journée a été remplie de photos magnifiques, de visages éclairés, de mains tendues et d’instants de partages exceptionnels. Tout au long de la journée et même du week-end, nous avons pu voir la participation de toute les générations, des enfants au plus anciens. Très important ce constat car la maladie de Parkinson, n’est pas comme on l’entend souvent, « une maladie de vieux », bien au contraire aujourd’hui cette maladie touche les plus jeunes comme par exemple Mickael, 45 ans ou encore Jeff, 38 ans, très actif en Bretagne, grand sportif aussi. Il ne faut pas oublier non plus que cette maladie est présente 24/24h, qu’elle ne laisse très peu de répit. Les personnes atteintes par Parkinson mènent un « combat » au quotidien et la volonté, la détermination, la ténacité dont ils font preuve dans ce quotidien pour continuer d’avancer, sont un exemple à suivre pour toutes les générations.

Au moment de faire le bilan le dimanche soir, ce qu’il en ressort, c’est un sentiment de satisfaction, de fierté et d’accomplissement. Le travail de l’ombre de l’ensemble des responsables de l’association, Isabelle, Damien, Marine, Christophe, Joseph, Pascale et Véronique venait de porter leurs fruits. Leur engagement et leur bénévolat venaient d’avoir le plus beau résultat, votre élan de solidarité tout au long du week-end. Votre sympathie, votre participation, votre soutien ont fait de cette journée mondiale Parkinson un moment inoubliable et un magnifique retour pour nous tous.

Il a fallu du temps au président de l’association pour compter kilomètre par kilomètre toutes vos activités mais le résultat est fabuleux, extraordinaire, hallucinant et exceptionnelle.

C’est tout simplement 13 565 km parcourus avec le cœur pour atteindre un sommet de générosité.

Plus de 120 tshirts, des tours de cou, des manchettes, des bonnets, la mascotte de l’association ont été vendus pour faire parler de la maladie mais surtout ces ventes vont permettre de reverser cet argent à la recherche. Sans compter les dons spontanés qui nous parviennent encore à ce jour qui seront eux aussi reversés à l’équipe de recherche du CHRU de Lille du Professeur Moreau Caroline.

Alors à vous tous, Mesdames et Messieurs, les acteurs et les actrices de ce Grand week-end de soutien, vous les moteurs de ce mouvement de solidarité, vous les détonateurs de ce défi, un immense bravo, un grand merci et un profond respect pour votre action.

 

Merci à tous d’aider toutes les personnes touchées par la maladie comme Marie, la maman du président de l’association, merci de cette confiance accordée à « Vaincre Parkinson », merci du fond du cœur.

« Si tu veux connaitre quelqu’un, n’écoute pas ce qu’il dit mais regarde ce qu’il fait ».

Le Dalaï Lama

Pour voir ou revoir les photos, cliquez ICI