Ensemble pour la même cause

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai rencontré lors du week-end de l’Infernal Trail des Vosges, Mme Michèle Dumontier, déléguée départementale de l’association France Parkinson 88. Un rendez-vous était pris entre nous, puisque nous nous connaissions déjà depuis 2014. 
A savoir, que j’avais contacté Mme Dumontier pour l’événement de l’Infernal afin de faire venir un maximum de personnes touchées par la maladie et leurs aidants sur la ligne de départ. En effet, pour moi, nous avançons dans la même direction avec la même priorité, celle de faire pour le bien-être des malades et aider la recherche.

Mais dans un contexte particulier, celle d’une crise sanitaire persistante, c’est M. Pierre Ramel, nouveau directeur générale de France Parkinson lui-même, qui m’a contacté pour répondre à ma demande de mobilisation. J’ai été très surpris par cet appel et en même temps très honoré. M. Ramel m’a expliqué très gentiment qu’il ne pouvait pas prendre le risque d’exposer les personnes touchées par Parkinson, qu’il en était désolé et que ce serait pour un prochain projet. J’ai parfaitement compris sa position qui fut tout à fait normale et je l’en remercie de sa franchise. 
Ce n’est pas un échec bien au contraire, je pense qu’à ce jour que nous pouvons réfléchir à des projets communs entre l’association « Vaincre Parkinson » et « France Parkinson » œuvrant pour la même cause. 
Mme Dumontier, toujours très accessible et gentille, a été très impressionnée par l’ampleur de l’association, 4 ans après sa naissance. Elle a été très admirative de cette ambiance sur le stand et sur les courses. 
Après un échange entre nous, nous avons décidé de nous contacter à nouveau afin d’organiser une éventuelle journée ensemble pour faire parler de la maladie de Parkinson.

« Seul on va plus vite, ensemble on va beaucoup plus loin et beaucoup plus haut sur les sommets ».

Cédric, président de l’association Vaincre Parkinson