La maladie de Parkinson

La maladie de Parkinson est une maladie neurodégénérative caractérisée par la destruction d’une population spécifique de neurones : les neurones à dopamines de la substance noire du cerveau. Ces neurones sont impliqués dans le contrôle du mouvement des corps.

Lorsque 50 à 70% de ces neurones sont détruits, les symptômes moteurs apparaissent. C’est souvent à ce moment que les personnes consultent et que le diagnostic est posé.

Cette maladie neurologique chronique évolue différemment d’un malade à l’autre.